Na Ratha za mřížemi si ještě počkáme. Pokud pojede na dovolenou, nemusí to nikoho trápit, říká právník

2 Views No Comment

Sedm let vězení a peněžitý trest deset milionů korun. Tak zněl před týdnem ortel pražského vrchního soudu nad Davidem Rathem. Toho ale pohled skrze mříže ještě chvíli nečeká. Teoreticky totiž existuje i možnost, že by letošní vánoce mohl strávit doma, navíc může kdykoliv vycestovat do zahraničí, třeba na letní dovolenou.

In : Lidovky

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked (required)

RSS Français
  • Lancement d’une 2e ligne de Navibus 12.2.2020
    Lancement d’une 2e ligne de Navibus intégrée au réseau Tan et reliant le Hangar à Bananes au Bas-Chantenay. La métropole de Nantes a toujours eu un rapport particulier avec la Loire. Ce qui s’est confirmé avec le succès du Grand débat sur la Loire en 2014-2015, suivi par 40 000 participants. Le développement de nouvelles […]
  • Résistance au Lycée Môquet–Lenoir de Châteaubriant 11.2.2020
    Résistance au Lycée Môquet–Lenoir de Châteaubriant. Mardi 11 février, les professeurs du Lycée Polyvalent, renforcés par la présence de collègues d’autres établissements de la ville, se sont rassemblés devant la grille à midi et quart. Ils présentaient  devant leur visage une affiche « Je suis 0,1% ». Cela en signe de protestation contre la réforme […]
  • La Carrière des Fusillés en partie inondée 11.2.2020
    Suite aux fortes intempéries de ces derniers jours, la Carrière des Fusillés présente un paysage nouveau puisqu’elle est en partie inondée. Situé près de la Chère, en amont de Châteaubriant, le site est facilement inondable. Ce n’est pas la première fois que cela se produit, mais le phénomène est assez rare malgré tout. La direction […]